Capture d’écran 2014-10-31 à 10.46.10

Instagramer of the week #24

L'Instagramer de la semaine est (roulement de tambour)... Chris Rellas, on vous le présente en quelques mots: c'est un étudiant américain en deuxième année d'école de mode et design à l'Université de Georgetown. Il s'est demandé un jour comment il pourrait apporter sa contribution dans le monde déjà saturé de la communication et des médias, il a alors trouvé la réponse en se plongeant dans le passé.

En effet ses oeuvres trouvent leurs origines dans l'histoire, il y mélange la mode et le design du XXIème siècle. Il utilise des oeuvres de Van Gogh, David Hockhney, Grant Wood mais également des visages connus tels que celui de Frida Kahlo, Kim Jong Il, des marques et des logos tels que Louis Vuitton, Chanel, Prada qui viennent se glisser au milieux de ces oeuvres d'époque. L'oeuvre qui l'a rendu connu est celle de la jeune fille à la perle de Johannes Vermeer qu'il a détourné en changeant la perle par une boucle d'oreille Chanel. Sa technique de travail est principalement lié à photoshop, l'outil grâce auquel ses oeuvres semblent reprendre vie dans les années 2000.

Quand un journaliste lors d'une interview lui demande "Qu'est ce que Renoir penserait il de votre travail?" L'artiste répond: Il me dirait probablement de m'arrêter et moi je lui répondrait que je m'arreterais seulement s'il me donne 10 de ces oeuvres pour 5 dollars et il serait d'accord j'en suis sûr car il n'a pas idée de la valeur de ses tableaux, je partirais alors tranquillement et n'aurait plus jamais à travailler, désolé Renoir ;)

La portée de ce nouvel Instagram peut être multiple, à chacun de l'interpréter à sa manière est ce une ironie du monde de la mode et de la haute couture ou est ce juste une façon détournée de nous faire sourire? Vous êtes libre de l'interpreter comme vous le souhaitez ;)

Marie de Medicis par Agnolo Bronzino.

American Gothic Grant Wood

Guidobaldo Ier de Montefeltro par Raphaël

Psyché abandonnée de David

Kim Jon Il

The Last Supper Juan de Juanes

Napoléon Ier après ses adieux de Fontainebleau par Paul Delaroche

Comments are closed.